Chroniques, collège, Témoignages

[Hors-série] Chronique d’une confinée : L’anniversaire

C’était un anniversaire pas comme les autres. Qui aurait pu se douter que presque toute la planète allait être confinée ? Personne. N’étant pas une grande adepte de science-fiction dystopique, je n’aurais jamais imaginé l’impact qu’aurait un confinement sur la vie quotidienne.

Certes, ce n’est pas ce qu’il y a de plus grave, fêter un anniversaire enfermé. Seulement j’ai envie de coucher cette journée mémorable, – pour sa simplicité finalement – sur papier (enfin par écrit).

Petite carte que j’ai reçue

Comme depuis le début de ce confinement, je me suis réveillée tard. Un petit déjeuner plutôt festif : des bougies autour d’un croissant aux amandes, quoi de mieux ! Ensuite j’ai répondu aux nombreux (je ne me vante pas !) messages sur les différents réseaux sociaux (c’est beau Internet…). Ma kiné avait prévenu toute sa salle d’attente et j’ai donc reçu plein de petits mots affectueux : trop forte !! Le temps est passé plutôt vite entre réponses et glandouille sur le net.

Une amie (adulte) m’a déposé un morceau de banana bread et un autre aux dattes et un CD devant ma porte. On n’a pas vraiment pu se parler mais c’était très gentil de sa part.

J’ai dû manger mon « déjeuner » en vitesse (vers 15h30… tout va bien !) puisque j’ai organisé une fête virtuelle avec quelques amis. J’arrive à un moment de mon texte où j’ai besoin d’ouvrir une parenthèse. Voyez-vous, depuis mon arrivée au collège je ne fête plus mon anniversaire. Enfin, seulement en sixième… Ce que je veux dire par là, c’est que je ne me sentais assez proche de personne – ou du moins je ne savais pas si c’était réciproque – pour pouvoir inviter des personnes que je ne connaissais depuis pas très longtemps. Pendant deux ans mon anniversaire passait, je n’invitais personne et je ne vous cache pas que j’ai toujours eu une pointe de regrets… Donc, quoi de mieux que la fin du monde pour se rapprocher ? (Non mais je vous jure…) D’autant plus que c’est la dernière année au collège… C’est donc comme ça que j’ai invité les huit personnes avec qui je m’entends bien. (Comme vous l’aurez compris, c’est la fin de cette longue parenthèse) Là, presque tout le monde est « venu » (certains sont à la campagne alors les problèmes de connexion…). Tout le monde a joué le jeu et a allumé sa webcam ! On a utilisé Zoom, la plateforme pour les cours. Comme c’était la première réunion que j’animais, le temps était illimité, pas de limites de 40 minutes ! Mes amis ont même chanté « Joyeux anniversaire », mais le décalage a remixé la chanson. 😂 On s’est quittés au bout de deux heures.

Ensuite, j’ai dégusté le gâteau préparé par ma mère, un gâteau allemand, le Donauwelle (littéralement « la vague du Danube »). Comme il était 18 heures passées, nous avons dîné assez tard.

Crème pâtissière, pâte nature et cacao, cerises (glaçage)

Entre temps j’ai écouté de la musique, répondu aux derniers messages, regardé quelques vidéos, continué ma relecture du dernier tome d’Harry Potter…

Enfin, la journée s’est terminée avec une raclette (oui, nous sommes au mois d’avril). C’était un bon moment convivial et familial. Les divers débats ont été lancés autour de la table, comme par exemple l’identité arménienne (c’est le fun chez nous !) jusque tard dans la nuit…

Voilà comment s’est déroulée cette journée. Alors évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à l’année passé, où à la même date, j’étais à Berlin en échange avec la classe. Je me souviens que j’étais sur un ferry en direction de Wannsee où 60 personnes m’avait chanté « Joyeux anniversaire ». Oui, je n’ai pas eu de cadeaux (sauf un bouquet de fleurs commandé par mon oncle) et je n’ai pas pu sortir, mais je pense que c’est l’un des meilleurs anniversaires que j’ai passé. Mon seul voeu pour cette année : de la tranquillité !!

A bientôt,

Mouchtounelle

Publicité

6 réflexions au sujet de “[Hors-série] Chronique d’une confinée : L’anniversaire”

  1. Joyeux anniversaire en retard ! Ma cadette a fêté ses six ans fin mars, sans ses amis ni la famille. Mais nous lui avons organisé une petite fête sympa.
    Tu as eu une chouette journée et c’est le plus important !

    Aimé par 1 personne

  2. Moi aussi j’ ai fêté mon anniversaire pendant le confinement 😂

    Et comme toi j ai dû être sélectif.

    J’ai fait un appel Skype avec mes sœurs. Un appel Skype avec trois copains. Et un dernier appel Skype avec 4 copains

    J’ étais vraiment heureux de tous les voir en vidéo. On avait la chance d avoir cette possibilité là, en 2020.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es né quel jour ? ^^
      Finalement, ça nous a je crois tous permis d’aller à l’essentiel le confinement, surtout en matière d’amitié.
      Tu as tout à fait raison ! J’étais tombée sur un article du Courrier International qui essayait d’imaginer le confinement, s’il avait eu lieu dans les années 90. Je te le partage ici, si jamais ça t’intéresse : https://www.courrierinternational.com/article/fiction-et-si-le-coronavirus-avait-debarque-en-1990-quand-nous-navions-ni-internet-ni

      Aimé par 1 personne

Répondre à mouchtounelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s