Tags & Tops

05/06/2020 : Mes états d’esprits du vendredi

Bonjour à tous !

Il y a deux semaines, je participais pour la première fois à ce rendez-vous hebdomadaire que j’ai découvert sur le blog de Mathieu Turgeon. Je me suis laissée séduire par le concept, mais j’ai changé quelques questions. Alors c’est parti !

Fatigue : étant une grande dormeuse sans être forcément fatiguée, je dirais que ça va.

Humeur : période de doutes

Estomac : une soudaine envie de fromage fondu !

Canadian Cheese GIF by Rachael Ray Show - Find & Share on GIPHY


Boulot : les télé-cours se relâchent.

Envie de : dire aux gens que j’aime que je les aime…

Sorties : principalement lundi, session shopping.

J’ai osé : proposer un McDo à mes amies pour dimanche.

Bon moment de la semaine : la sensation que la vie reprend peu à peu son cours, en buvant un verre à une terrasse avec mon frère par exemple.

Moins bon moment de la semaine : savoir officiellement que les cours ne reprendront pas, et donc que je ne reverrai plus la classe une dernière fois comme avant (et les profs aussi un peu). Je ne sais pas quoi en penser…

En cours de lecture : Devenir de Michelle Obama

Citation marquante : « Rien n’était impossible, mais rien ne paraissait simple. », Devenir, Michelle Obama (ça correspond assez bien à mon état d’esprit du moment !)

Séries : quelques épisodes de Death note et Bojack Horseman

Publication(s) Instagram marquante(s) :


View this post on Instagram

En novembre 2015, quelques jours après les attentats du Bataclan, j'ai écrit un message à Hermine, la directrice de l'école primaire dans laquelle j'ai suivi ma scolarité. Elle était située dans la commune de Molenbeek à Bruxelles, dans un petit parc avec un étang, des canards et des paons. Molenbeek, cette commune que les médias se sont empressés de diaboliser et de labelliser "terreau des djihadistes". Je lui ai adressé un message de remerciement. Hermine est arménienne. Dans ma classe, il y avait Eddie, il était zaïrois et me faisait rire parce qu'il portait toujours d'épaisses doudounes quand nous on se trimballait en tshirt. Il y avait Naïm, c'était mon meilleur ami, il était marocain. Nisrine était indienne, Cindy était chinoise, Umberto était espagnol, Mélissa italienne. Il y avait Jonas aussi, il venait des îles, il avait vécu quelques années aux USA, son père était un brillant homme d'affaires et il nous mettait toujours la raclée au 100m. Hermine nous a enseigné une chose fondamentale: aimez tous les humains, indépendamment de leur couleur de peau, de leur culture et de leur race. Et faites de vos différences une force. Le racisme n'a jamais fait partie de mon vocabulaire. Et j'ai le cœur qui se serre fort dans la poitrine quand j'apprends qu'aujourd'hui on peut encore perdre la vie pour une couleur de peau. Voilà, ce petit message pour rassurer ceux que ma story a inquiété. Je vais bien. Je reviens bientôt les amis, promis 🙂❤

A post shared by ☆☆☆ L’homme étoilé ☆☆☆ (@l.homme.etoile) on

Musique :

Magnifique reprise découverte ce matin !

Et voilà !

Et vous, comment s’est passée votre semaine ?

Mouchtounelle

Publicité

3 réflexions au sujet de “05/06/2020 : Mes états d’esprits du vendredi”

Répondre à Mathieu Turgeon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s